Le Social Business, un nouveau modèle de développement durable ?

Une entreprise a souvent pour vocation l’acquisition d’un profit financier, mais lorsqu’il s’agit de partenariats conçus pour permettre un impact social, les ONG sont souvent la référence. Un terrain d’entente potentiel pour combler l’écart entre la croissance économique et l’impact social a fait naître les entreprises sociales, qui pourraient être des partenaires précieux pour le développement durable.

Business social : de quoi parle-t-on ?

Avec un impact mondial, des acteurs tels que le lauréat du prix Nobel de la paix Muhammad Yunus ont formé une idée, qui est devenue connue sous le slogan «Social business». Les entreprises nommées comme entreprise sociale veulent résoudre des problèmes et des défis sociaux ou écologiques grâce à l’action entrepreneuriale. Ce phénomène réel s’intègre parfaitement dans le mouvement de l’entrepreneuriat durable, avec diverses formes telles que l’Écoprénariat, les start-ups par des ONG et la restructuration fondamentale des entreprises existant dans le sens de la durabilité. Bref, les entreprises sociales produisent des résultats à la fois sociaux et environnementaux sans nécessiter d’infusions annuelles de capitaux, c’est-à-dire en investissant dans le business social et développement durable.

Business social : une innovation pour le secteur bancaire

Le social business est une source d’innovations pour le secteur bancaire, notamment sur 3 systèmes : la microfinance, l’impact investing et le social Impact Bond. En effet, la microfinance propose une solution d’emprunt à de petits entrepreneurs dans le but d’améliorer le niveau de vie de ces derniers. Ce système engendrera une création d’emplois et aura un impact durable sur la vie sociale. Encore, un nouveau système d’investissement appelé « impact investing» tend à se démocratiser en ce moment. Cette solution consiste à investir dans une entreprise à impact social. Cela dit, l’investisseur opte pour un secteur qui apporte un développement durable à la société (par exemple l’énergie renouvelable, nutrition infantile…). En ce qui concerne le social impact Bond, il permet d’investir dans un programme d’action sociale avec l’appui de l’État. Cet appui prend la forme d’un remboursement si le programme aboutit.

Business social : la face hybride d’une entreprise

Contrairement à la finalité traditionnelle de l’entreprise, qui a pour vocation le profit, le Business social met en avant l’homme. Les dividendes ne seront pas, alors, distribués, mais réinvestis dans l’entreprise même ou dans d’autres secteurs. Les entreprises sociales apportent, du coup, des solutions économiques durables, à travers ses investissements, face aux fléaux sociaux, telles que la faim ou la malnutrition, l’accès à l’eau potable, à l’éducation, à l’électricité.

Comment basculer son entreprise classique en entreprise sociale ?
Entreprise sociale, vecteur de changement